Vènerie sous terre Loire

12 juillet 2016 - Le tribunal administratif de Lyon rejette la requête de l'ASPA, la FRAPNA et la LPO-Loire contre la vènerie sous terre dans la Loire.

Comparé aux autres mammifères, le cycle de reproduction du blaireau est précoce en saison avec des naissances centrées sur février. Pour cette raison la chasse du blaireau doit fermer plus tôt (15 janvier). Pour la même raison, elle peut aussi ouvrir plus tôt (15 mai). Rien de très sorcier.

Pourtant, à plusieurs reprises, les arrêtés préfectoraux fixant les dates d'ouverture et de fermeture de la chasse sous terre du blaireau ont été attaqués sur la base d'arguments non étayés. Les tribunaux administratifs donnent cependant raison aux Préfets sur ce sujet.

C'est encore le cas du Tribunal Administratif de Lyon qui rejette, le 12 juillet 2016, une requête conjointe de l'ASPA, la FRAPNA et la LPO-Loire contre l'arrêté préfectoral autorisant la période complémentaire de chasse sous terre du blaireau à compter du 15 mai dans le département de la Loire.

La Fédération des chasseurs de la Loire avec l'appui de la FNC a soutenu l'arrêté préfectoral incriminé à tort.

Rappelons que les populations de blaireau se portent bien en France et que le Comité Permanent de la convention de Berne rappelle que la situation des populations n'est pas préoccupante et que cet animal peut être chassé.

© Jean MASSON avec Wix.com