Vénerie du blaireau
participez aux consultations
sur la période complémentaire
Chaque année les Préfets de département mettent en consultation leur projet d'arrêté préfectoral fixant les dates d'ouverture et de fermeture de la chasse.
Dans les 80 départements où se pratique la vènerie sous terre du blaireau ressort le sempiternel sujet de la période complémentaire du 15 mai au 14 septembre.
C'est un sujet très simple, généralement traité avec sagesse par les services de l'Etat : le cycle reproductif du blaireau étant plus précoce en saison que les autres mammifères, on ferme sa chasse plus tôt (15 janvier) et on l'ouvre plus tôt (15 mai). La période de chasse du blaireau n'est donc pas plus longue que celle du chevreuil ou du sanglier. Elle est simplement adaptée au cycle reproductif particulier de cet animal.
Pourtant, les opposants à la chasse reviennent avec leurs mêmes arguments fallacieux pour contester le simple respect du cycle biologique de ce gibier. 
Il faut donc se mobiliser en participant aux consultations des Préfectures. Elles ont lieu en se moment de fin mars à début mai. Il est généralement possible de participer par mail ou par courrier. Le projet d'arrêté préfectoral est consultable sur le site internet de votre préfecture.
Si le projet d'arrêté préfectoral prévoit la période complémentaire, il faut se mobiliser car l'Etat peut très bien décider de changer sa position au terme de la consultation.
La réglementation n'est plus simplement affaire de quelques spécialistes. Elle maintenant mise en débat sur la place publique au risque que les consultations soient dévoyées dans une sorte de défouloir.
Je compte sur vous.
Jean MASSON
Président de l'AFEVST
Beaux et bons chiens

 

Fox terrier, Teckel, Jagd Terrier, Jack Russell.... voilà des races bien connues dans l'univers du chien de chasse. Des petits chiens au caractère bien trempé, solides, vigoureux et courageux.

Ces races ont été sélectionnées par des générations de chasseurs-éleveurs pour leurs aptitudes hors norme. C'est un patrimoine vivant exceptionnel.

 

Dernières actualités

03 juillet 2019 - Pour le déterrage du renard, les exigences de la vènerie sous terre doivent être respectées

A compter de juillet 2019, le nouvel arrêté ministériel sur les espèces susceptibles d'occasionner des dégâts (ESOD = ex nuisibles) est en application. Pour le déterrage du renard, il faut désormais respecter toutes les dispositions de l'arrêté du 18 mars 1982.
C'est un changement important car seuls les chasseurs disposant d'une attestation de meute pourront pratiquer ce mode de régulation.
Il devront notamment remettre en état les terriers, utiliser des pinces non vulnérantes pour les prises et utiliser une arme pour servir les animaux.

--> Lien vers l'arrêté du 03 juillet 2019

1er janvier 2018 - Rappel secrétariat AFEVST

Pour les certificats de vènerie sous terre et les adhésions, l'AFEVST à l'adresse suivant :

Secrétariat AFEVST

BP 72102

52000 CHAUMONT

afevst@gmail.com

Blaireau et renard, ni anges, ni démons

 

Blaireau et renard sont deux espèces très répandues. Mais elles ont toutes deux une image controversée. Décrites par les uns comme néfastes et indésirables, les autres les décrivent comme d'adorables petites bêtes innocentes et inoffensives. Les premiers considèrent qu'ils sont trop nombreux, les seconds s'inquiètent de leur disparition. Les premiers voudraient les détruire, les seconds les protéger radicalement. Entre les excès d'opinions des uns et des autres, les veneurs sous terre vous invitent à découvrir deux animaux d'exception. Bien que nombreux dans nos campagnes, ils restent effectivement mal connus. Il est vrai que leur mode de vie essentiellement nocturne et la discrétion de leur logis les mets à l'abri du regard de la plupart des humains.

Equipage de vènerie sous terre, mode d'emploi

 

1.500 équipages recensés en France. Chaque année des équipages se créent dans toutes les régions. Comment ça marche, qui fait quoi ? Quelles sont les compétences requises ?

 

© Jean MASSON avec Wix.com