17
13
16
21
IMG_5731
19
Outils déterrage venerie sous terre
3
Teckel sous terre déterrage venerie
2
Renard chasse sous terre déterrage

vènerie sous terre du blaireau

En réponse (tardive) à la question d'un Sénateur qui souhaite l'interdiction de la vènerie sous terre du blaireau, le Ministère de la Transition Ecologique vient de légitimer la période complémentaire au 15 mai. 

 

M. GONTARD, Sénateur écologiste de l'Isère, a posé une question écrite à la Ministre Barbara POMPILI. La question est plutôt une accusation avec des arguments alambiqués qui prouvent que le Sénateur ne connaît pas du tout son sujet. 

La question a été posée le 18 juin 2020, la réponse arrive le 17 mars 2022. Tout vient à qui sait attendre, au bout de 21 mois la réponse du Ministère est claire : réponse du Ministère

Elle rappelle que que le blaireau doit être régulé, qu’il est sevré au 15 mai, qu’il appartient au Préfet de fixer les dates de la période complémentaire, qu’il y a une CDCFS pour donner un avis. Elle rappelle aussi que ce mode de chasse est très encadré et qu'en application de l'arrêté de février 2014, les actes indignes de la part des équipages sont verbalisables et doivent être rapportés aux agents en charge de la chasse, des sanctions étant prévues.

Ce rappel factuel est bien venu. Pour autant, nous ne sommes pas dupes.

Dans le même temps quelques tribunaux administratifs ont pris des décisions contre des arrêtés préfectoraux autorisant la chasse du blaireau à compter du 15 mai.

C'est le cas du TA de Niort qui annule le 18 novembre 2021 l'arrêté préfectoral des deux-Sèvres pour la saison 2020-2021 ou encore le TA de Dijon statuant le 15 mars 2022 sur l'arrêté préfectoral de Saône-et-Loire de 2020.

Ces décisions de la justice administrative sont essentiellement motivées par le défaut d'argumentation des projets d'arrêtés proposés. Mais ils font étonnament allusion à un des arguments préférés de nos détracteurs : la vènerie sous terre permettrait de chasser des jeunes.

Quelle affaire Marie-Claire !

Existe-il un mode de chasse où l'on ne prélève pas de jeunes ? Les prélèvements dans le respect des classes d'âges est un principe de base de la bonne gestion cynégétique. 
D'ailleurs, les plans de chasse qualitatifs imposent ces prélèvements de jeunes, des faons ou des chevrillards qui sont encore allaitant à l'ouverture de la chasse à tir. Devrions-nous renoncer à tirer les bêtes rousses au motif que ces jeunes sangliers sont encore derrière la laie ?

La chasse sous terre du blaireau ferme au 15 janvier pour respecter la période de reproduction précoce de l'espèce. En toute logique, il est normal que la saison de chasse ouvre au 15 mai. Et il est tout aussi logique que dans les prélèvements, il y ait une part de blaireautins.

Dernières actualités

Assemblée générale août 2021

le Pass Sanitaire est nécessaire

Les membres de l'AFEVST ont été convoqués pour l'assemblée générale de notre association en août 2021.
Compte tenu du nombre de participants, nous serons soumis à l'obligation du Pass Sanitaire et les participants devront présenter l'une des trois preuves sanitaires.

Rappel secrétariat AFEVST

Pour les certificats de vènerie sous terre et les adhésions, l'AFEVST à l'adresse suivant :

Secrétariat AFEVST

BP 72102

52000 CHAUMONT

afevst@gmail.com

logo afevst

 

Rôle du blaireau dans l'épidémiologie de la tuberculose bovine

A. Payne et al. 2015 

Lire plus >

Ecoute et tais-toi

Beaux et bons chiens

 

Fox terrier, Teckel, Jagd Terrier, Jack Russell.... voilà des races bien connues dans l'univers du chien de chasse. Des petits chiens au caractère bien trempé, solides, vigoureux et courageux.

Ces races ont été sélectionnées par des générations de chasseurs-éleveurs pour leurs aptitudes hors norme. C'est un patrimoine vivant exceptionnel.

 

Equipage de vènerie sous terre, mode d'emploi

 

1.500 équipages recensés en France. Chaque année des équipages se créent dans toutes les régions. Comment ça marche, qui fait quoi ? Quelles sont les compétences requises ?

 

Blaireau et renard, ni anges, ni démons

 

Blaireau et renard sont deux espèces très répandues. Mais elles ont toutes deux une image controversée. Décrites par les uns comme néfastes et indésirables, les autres les décrivent comme d'adorables petites bêtes innocentes et inoffensives. Les premiers considèrent qu'ils sont trop nombreux, les seconds s'inquiètent de leur disparition. Les premiers voudraient les détruire, les seconds les protéger radicalement. Entre les excès d'opinions des uns et des autres, les veneurs sous terre vous invitent à découvrir deux animaux d'exception. Bien que nombreux dans nos campagnes, ils restent effectivement mal connus. Il est vrai que leur mode de vie essentiellement nocturne et la discrétion de leur logis les mets à l'abri du regard de la plupart des humains.